La création prend ses quartiers à Nantes

Décryptage
Dossiers

Ville créative, durable et connectée

Une Communauté d’intérêts et d’acteurs

L'objectif de cette communauté est de fédérer les initiatives du territoire, d'explorer les nouvelles tendances dans une logique de veille collaborative, de proposer un programme d'animation, d'initier des projets innovations et transdisciplinaires, et de les expérimenter à l'échelle de l'ile de Nantes.

L’approche nantaise de la Smart City se base avant tout sur les usages et le lien social.

L’île de Nantes et plus particulièrement le Quartier de la création se définit comme un territoire d’expérimentation. Il est une fabrique de la Ville et ses usages. Ce vaste projet se repose sur trois piliers lui permettant d’investir ce champ.
1/ AMENAGEMENT TRANSITOIRE : une solution agile de développement d’activités (par exemple le karting, Solilab)
2/ APPROPRIATION EPHEMERE : des espaces d’expression et de lien social tels que L’Art est aux Nefs, Les Eton’Nantes au Karting, la résidence de David Mesguich sous les Halles 1 et 2 pendant les Ateliers 2014, Green Island, Expolaroid sous les Halles 1 et 2…
3/ EXPERIMENTATION : utiliser les marchés portés par l’aménageur pour intégrer des phases d’expérimentation dans les cahiers des charges à destination des promoteurs/investisseurs.

Voici quelques initiatives d’innovation croisée basées sur des partenariats publics privés :

1. Réflexion avec Kerann et TMC Innovation :
Afin de préfigurer l’offre de service, la SAMOA - Quartier de la Création, TMC Innovation et le groupe Kerann se sont associés dans une démarche expérimentale dont les objectifs étaient d’explorer de nouveaux usages et services pour un parc urbain du futur « designed in Nantes », d’ expérimenter et se former aux méthodes créatives et de définir une offre de services. Cette démarche s’est déroulée sur 6 mois avec une assistance à maîtrise d’ouvrage (Agence Grrr).

2. Appels à projets avec COGEDIM (Hall intelligent et connecté) et ENGIE (terminal patient – à venir)
Le cluster Quartier de la Création a déployé son offre en proposant un volet de détection de projets créatifs dans le cadre d’appel à idée ou d’appel à projet. Le cluster propose en complément d’accompagner ou d’héberger les startups porteuses de projets pour favoriser leur développement et leur pérennité.
Plus d’informations sur l’AAP COGEDIM

3. Hackathon La Centrale : futur pépinière de 1 200 m², gérée par le cluster, et orientée image, média et transmédia
Les chiffres clés : ouverture prévue pour avril 2016 / 50 entreprises hébergées / 121 postes de travail.

À l’occasion de la transformation de la Centrale des Artisans Coiffeurs en un nouveau lieu dédié aux professionnels de l’audiovisuel, Stereolux, le cluster Quartier de la Création et la chaire Environnements connectés Banque Populaire Atlantique – LIPPI de L’École de design Nantes Atlantique se sont associés pour un hackathon et des conférences autour des nouveaux dispositifs urbains et connectés.

6 jours d’expérimentations répartis sur le mois de novembre
Réunis en équipes pluridisciplinaires, les participants ont travaillé sur trois axes, chacun reposant sur l’utilisation d’un produit industriel fourni par une entreprise partenaire. Seule condition : pouvoir les détourner de leurs usages initiaux.
- Clear Channel / Information et signalétique : Comment penser l’affichage et la diffusion de l’information à l’intérieur du bâtiment ? Comment rendre compte en temps réel de l’activité du lieu ?
- Blachere / Eclairage public : Comment penser l’éclairage du parking et des espaces extérieurs du bâtiment ? Quels usages, quels modes de fonctionnement pour ces dispositifs lumineux ? Comment valoriser et rendre vivant cet espace, même de nuit ?
- Lippi / Séparation d’espaces : Comment imaginer l’entrée et la sortie du lieu ? Quels interfaces pour améliorer les relations physiques entre le bâtiment et ce qui l’entoure ?

Prochain rendez-vous les 23, 24 et 25 novembre pour la phase de prototypage.
Les trois projets imaginés et prototypés seront présentés au public et aux différents partenaires du projet le 1er décembre, sur le site de la Centrale.
Les trois projets installés sur le site de la Centrale seront ensuite expérimentés pendant une période de plusieurs mois, de manière à valider les usages et les choix techniques faits par les participants.

En images, les deux premières parties de ce hackathon (phases d’idéation et d’analyse).

Partagez cet article